Synthèse générale

I. Synthèse de Benjamin Delale, 1e S4.

Sujet : Les arômes. Couplage disciplinaire : SVT / Chimie. TPE réalisé avec Maxime Quièvre.

Problématique : Quels sont les différents types d'obtention d'arômes alimentaires, et quelles sont les implications de leur production ?

        La définition du sujet fut pour le moins ardue : lors des premières scéances de TPE, aucun des sujets que nous proposions à nos enseignants ne leur paraissait conforme au couplage disciplinaire. C'est ainsi que nous sommes passés par les modes de transmission de l'information chez l'animal (nous pensions rédiger une comparaison Homme-Animal, où nous nous intéressions particulièrement aux abeilles, fourmis et autres baleines...), les aurores boréales, les effets de la drogue sur les mammifères, et même la spectrographie de masse. Ce n'est qu'après une quinzaine de propositions diverses et au bout de trois ou quatre semaines, nous avons réussi à trouver un thème qui leur convenait : les arômes. Sachant qu'il nous était déconseillé de produire un simple exposé sur le sujet, nous avons tenté de trouver un domaine de recherche précis. L'idée de la nécessité de la mise en oeuvre d'expériences personnelles nous a ammenés à envisager une étude sur la production des différents types d'arômes. C'est alors naturellement que la réflexion sur les implications économiques et humaines de ces productions nous a paru nécessaire.

        Cette problématique exacte ne nous est cenpendant venue qu'assez tard : nous avons passé un certain temps de recherches plus ou moins fructueuses au C.D.I. de notre lycée afin de la fixer définitivement. Parallèlement à cela, Maxime et moi entreprenions des recherches sur le web, afin de nous documenter d'une manière générale sur les molécules aromatiques. Nous avons rencontré lors de ces investigations beaucoup de sites consistant justement en des TPE déjà rédigés sur ce thème, mais aucun n'était centré sur cette problématique particulière, ce qui nous a ammené à la choisir spécifiquement, en plus des raisons évoquées plus haut. Le travail s'est fait presque toujours de façon non partagée : nous avons mené pratiquement toutes les recherches ensemble, en tout cas lorsqu'elles se faisaient au lycée. De façon générale, tout le contenu du site est rédigé presque exclusivement par moi. En effet, notre projet initial était celui d'un support papier, mais il nous est apparu vers la fin de la durée qui nous était impartie (dans le mois de Janvier, le travail étant à rendre le 8 Février) que ce support n'était pas assez dynamique pour le type de production qu'est le TPE. Or, Maxime n'étant pas de son propre aveu qualifié pour la création d'un site web, j'ai décidé de m'occuper moi-même de la mise en forme de notre travail rédigé. Il faut également savoir que, de par mes nombreuses absences scolaires (principalement en raison de maladies persistantes), et le temps que nous avons mis à trouver la problématique et le thème, nous avons pris un retard considérable. Il faut ajouter à cela les problèmes matériels auxquels nous avons été confrontés pendant le mois de Décembre, une défection de l'évacuation des eaux nous empêchant de mener nos expériences. Dans les derniers moments de travail, j'ai confié à Maxime les phases de recherches, tandis que je m'occupais de rédiger presqu'intégralement la production.

        Ce sujet correspond au couplage disciplinaire Chimie-SVT demandé par nos professeurs. Au niveau biologique, nous pouvons rappeler que nous avons considéré un type de molécules dites "organiques", c'est-à-dire relatives à la vie. La discipline des Sciences de la Vie et de la Terre s'impose donc en tant qu'axe maître de la production. De plus, notre étude sur la production de la vanille et ses modes de culture renvoient directement à cette discipline, renforçant, en plus de la chimie organique, l'aspect "biologique" de notre recherche. Au niveau de la seconde discipline, la chimie, l'idée de molécules aromatiques nous a évidemment mené à une étude moléculaire des arômes, dont nous avons montré qu'ils étaient des substances carbonées. Les expériences que nous avons menées sont d'ailleurs typiques de Travaux Pratiques de chimie, et nous avons d'ailleurs obtenu les protocoles grâce à ce type de travail (voir les liens dans la bibliographie). En réalité, vous aurez pu voir une grande différence au niveau de la présentation de ces deux expériences : celle concernant l'extraction était relativement simple, et présentait les choses d'une façon plus "biologique", parlant principalement de phase organique, de solvants... Sans rentrer dans les détails. En revanche, la seconde expérience est typiquement "chimiste", avec une équation mettant en oeuvre une réaction entre molécules complexes, m'ayant ammené à effectuer des calculs de quantités de matières en vue de l'élaboration d'un tableau d'avancement. On retrouve donc cette bidisciplinarité tout au long de notre TPE, qui ne s'arrête pas à la mise en considération d'une ou l'autre des matières. Au niveau des programmes indiqués par le lycée, nous avons recherché particulièrement dans la direction de la notion "L'Homme et la nature", dès le choix de notre problématique, en nous intéressant à l'aspect humain et économique de la production des aromates et des arômes.

        Le résultat me paraît assez satisfaisant, dans la mesure où il semble répondre correctement à la problématique, tout en étant rédigé d'une façon lisible, et ponctué d'images permettant une lecture moins pénible des textes. Ainsi, après avoir différencié les deux grandes catégories d'arômes, nous avons pu répondre de façon parallèle à la problématique pour chacune d'entre elles, en considérant leurs spécificités pour une plus grande concision. En revanche, le manque de temps mais aussi la volonté de synthèse nous a fait occulter certains aspects de notre recherche sur les arômes, mais je considère qu'il n'étaient pas réellement relatifs à notre problématique. Dans l'ensemble, malgré le fait que la production est peut-être un peut trop synthétique, je considère que nous avons atteint nos objectifs.


II. Synthèse personnelle du TPE par Maxime Quièvre, 1e S4

Thème : Des arômes naturels et artificiels

Problématique : Quels sont les différents types d'obtention d'arômes alimentaires, et quelles sont les implications de leur production ?

Réalisé par DELALE Benjamin et QUIEVRE Maxime

        Dans ce Travail Personnel Encadré réalisé dans le cadre du BAC mon coéquipier et moi nous sommes interrogés sur la question des arômes naturels et artificiels ainsi que les types de production et leur conséquence. Nous avons avant tout d'abord choisi ce sujet à cause de l'importance qu'il a par rapport à l'Homme car les arômes font partie intégrante de notre quotidien. De plus, les idées qui véhiculent sur ces derniers sont souvent hasardeuses, c'est donc dans cette direction que nous avons voulut éclaircir cette zone d'ombre en les présentant dans cette épreuve.

        Dans un un premier temps le choix de notre sujet fut un moment assez difficile puisque nous avons proposé pas moins d'une quinzaine de sujets avant de trouver celui qui a été retenu. En effet, ces derniers jugés trop complexes, ou n'arrivant pas à lier nos thèmes principaux que sont la physique et les Sciences et Vie de la Terre. Autant d'obstacles qui ne nous ont cependant pas découragés é travers notre progression dans cette épreuve. Une fois le sujet fixé, mon compagnon et moi avons proposé une problématique en se basant sur nos interrogations ainsi que sur nos connaissances multipliées lors de nos recherches au CDI. Se dégagera alors un première ébauche de notre problématique qui ne cessera de se "perfectionner" tout au long de nos 5 mois de travail.

        Une fois notre plan et notre problématique terminés, Benjamin et moi avons donc choisi de nous répartir les différents tâches selons nos affinités respectives. Pour ma part, j'allais être chargé d'effectuer les recherches sur les différents sujets que nous allions traiter, Benjamin quant à lui se chargerait de vérifier la bonne coordination des recherches par rapport au plan ainsi que la forme que le TPE prendrait. Enfin, ne restaient que quelques parties pour moi et une grande majorité pour mon compagnon à réécrire et à adapter aux consignes imposées dans notre travail. Au départ, il semblait que la forme de notre TPE serait plutôt au format papier mais c'est au dernier moment, une dizaine de jours avant de rendre notre travail, que nous avons finalement choisit de faire notre propre site internet.

        Pour conclure, je dresserais un bilan assez positif de notre travail, car cela nous a permis de découvrir le domaine des arômes qui, je dois l'avouer, est très vaste, et de découvrir aussi un autre type de réalisation avec un oral qui je pense nous prépare pour notre Bac à venir ainsi que dans la poursuite de nos études. Je voudrais aussi remercier les professeurs qui nous ont aidés dans notre projet et tout spécialement notre professeur de SVT dont l'aide fut précieuse. Je voudrais aussi remercier la documentaliste du CDI de notre lycée dont l'aide et la patience furent un atout. Bien sûr, je réserve mes derniers congratulations à mon collègue de travail, Benjamin, avec l'union duquel j'ai pu réaliser ce TPE dans les meilleures conditions.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site