Expérience d'extraction d'un arôme naturel

        Nous avons cherché, pour comprendre le fonctionnement du protocole d'extraction par solvant, à obtenir une huile d'essentielle d'anis à l'aide d'un solvant organique, le cyclohexane. Ne disposant pas d'extracteur de Soxlhet, nous l'avons remplacé par un simple erlenmeyer ainsi qu'un agitateur magnétique pour cette expérience. Les résultats sont sensiblement identiques en allongeant le temps d'agitation, l'extracteur de Soxlhet n'ayant pour fonction que de raccourcir les temps de dissolution par augmentation de la surface d'échange entre solvant et aromate.

Anis étoilé

L'anis étoilé est aussi appelé badiane chinoise

        Nous avons introduit 1g de graines d'anis étoilé, broyées à la main, dans un erlenmeyer de 100 mL. Nous avons ajouté à ces graines 10 mL de cyclohexane à l'aide d'une éprouvette graduée. Ce produit est, nous l'avons dit, le solvant organique qui permet d'extraire les molécules aromatiques des graines broyées. Sa formule brute est C6H12. Après l'introduction d'un barreau aimanté dans l'erlenmeyer, nous avons activé l'agitateur magnétique pendant 30 minutes.        

          Schéma 1 

Schéma de la macération (cliquer pour agrandir)


        Nous avons ensuite filtré le mélange obtenu, à l'aide d'un filtre en papier et d'un second erlenmeyer de 250 mL Cette filtration permet de récupérer uniquement le mélange "huile essentielle + solvant", en enlevant les résidus végétaux des graines d'anis broyé.

Schéma 2

Schéma de la filtration (cliquer pour agrandir)

        Nous avons alors versé le filtrat dans une ampoule à décanter, puis ajouté 10 mL d'eau. La densité de l'eau étant de 1,00 et celle du cyclohexane de 0,78, la décantation produit une séparation des deux phases, qui permet de distinguer l'eau contenue dans le filtrat et le mélange "huile essentielle + solvant". Ces deux phases sont appelées la phase aqueuse, qui va aller vers le fond, étant plus dense, et la phase organique, qui va au contraire remonter vers la surface.

Schéma 3

Schéma de la décantation (cliquer pour agrandir)

        Après récupération de la phase aqueuse dans un bécher pour qu'elle puisse être jetée, nous avons placé la phase organique dans un tube à essais propre. Afin de réellement supprimer toute trace d'eau dans la phase aqueuse, nous avons versé une spatulée de sulfate de magnésium anhydre, produit dit "déssechant", c'est à dire qu'il absorbe l'eau. Nous l'avons ensuite récupéré à l'aide d'une seconde filtration. La phase organique "pure" ainsi obtenue est composée d'un mélange de cyclohexane et d'huile essentielle d'anis étoilé. Il a alors fallu placer le résultat obtenu dans un erlenmeyer non bouché sous la hotte du laboratoire pendant une semaine entière à température ambiante, afin de faire s'évaporer le cyclohexane. Après cette évaporation, nous avons obtenu une huile essentielle d'anis étoilé relativement pure.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×