La synthèse industrielle de la vanilline

        Après l'étude concernant la production de l'aromate qu'est la vanille, nous allons maintenant nous intéresser à son équivalent "identique naturel", la vanilline de synthèse. Cette synthèse peut être effectuée à l'aide de différentes substances chimiques, à savoir le gaïacol, la lignine ou encore la curcumine. Pour plus de précision, nous pouvons donner un exemple à travers un bref récapitulatif d'une synthèse complexe en plusieurs étapes, à partir de l'isoeugénol : dans un premier temps, on effectue la transformation d'isoeugénol en acétate l'isoeugénol, que l'on transformera à nouveau en acétate de vanilline. Enfin, par une troisième transformation chimique, on obtiendra à partir de cette substance la vanilline elle-même.

Représentation chimique de la vanilline

Représentation chimique de la vanilline

        La vanilline de synthèse a un rôle très important dans l'industrie alimentaire, notamment grâce à son faible coût, qui est l'un de ses principaux atout. En effet, la production de la vanille est très onéreuse, et l'extraction d'huile essentielle de cet aromate est par conséquent hors de prix. Un kilogramme de vanille en poudre vaut par exemple environ 400€. En revanche, la production industrielle de vanilline synthétique est extrêmement peu chère comparativement : la même quantité de ce produit à l'odeur similaire ne vaut que 45€. On voit donc la netteté de la différence, puisque le prix est divisé près de 10 fois entre les deux produits. De plus, la chimie organique, en modifiant légèrement la molécule de vanilline, a créé une nouvelle sorte de molécule aromatique, cette fois tout à fait artificielle, l'éthylvanilline. Celle-ci possède une puissance aromatique de 2 à 4 fois supérieure à celle de la vanilline, dûe à la présence d'un groupement carboné supplémentaire.

L'éthylvanilline

L'éthylvanilline, une molécule "cousine"

        Du fait de son efficacité, l'éthylvanilline est très utilisée dans notre alimentation où ses qualité gustatives sont très appréciées. On retrouvera l'éthylvanilline dans des produits de grande production, comme des yaourt, le chocolat aromatisé, des bonbons, des sucettes... Et bien sûr certains sucres vanillés. La vanilline de synthèse est elle aussi encore très utilisée, malgré une qualité un peu moindre que sa "cousine", dans notre alimentation, mais aussi à des fins pharmaceutiques, ou encore pour ses vertus (paraîtrait-il) aphrodisiaques. Ces deux molécules sont sans nul doute deux des arômes artificiels les plus utilisés à ce jour dans l'industrie mondiale, bien avant l'arôme de café ou celui de chocolat. Mais la présence de l'éthylvanilline dans notre quotidien ne s'arrête pas là ; en effet, cette molécule est aussi très utiliser dans la parfumerie : c'est dans le parfum "Jicky", produit de la marque Guerlain, où sa présence est constatée pour la première fois en 1921.

Exemple de produit

Un exemple de produit contenant de l'éthylvanilline

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site